Nourrissez ce blog!

Ce petit coin du net se nourrit de vos commentaires. Merci de penser à lui et de me laisser une ou plusieurs bafouilles.

28 févr. 2016

Comment ça commence? number one

http://www.agoaye.com/fuite-ordinaire/


Agoaye a décidément plein de bonnes idées. Elle a donc aussi lancé un projet d'écriture. Un écrit par mois, avec à chaque fois une phrase amorce. Évidemment, je m'y prend au dernier moment mais allons-y!

Ce mois ci, la phrase d'amorce est :
"Lorsqu’elle referma sa valise, elle était persuadée que sa vie allait changer. Ce qu’elle ignorait, c’est qu’on l’observait…"


Lorsqu'elle referma sa valise, elle était persuadée que sa vie allait changer. Ce qu'elle ignorait, c'est qu'on l'observait en secret. Son père, inquiet, avait mis un détective privé pendu à ses basques, chargé de lui faire un rapport toutes les 24h. Elle pensait regagner sa liberté, une liberté qu'elle n'avait jamais vraiment eu alors qu'un fin fil invisible était encore accroché à ses chevilles. Mais tout cela, elle n'en avait absolument pas conscience en bouclant le cadenas de cette valise renfermant l'indispensable de ses affaires
.
Elle descendit en bas de l'immeuble, vérifia son billet d'avion dans la poche intérieure de sa veste. Elle dut héler trois taxis avant qu'un d'entre eux daigne s'arrêter.

Pendant ce temps, un homme l'épiait. Le temps de sa vérification lui avait suffit pour vérifier la destination de l'avion. Tout en la regardant monter dans le taxi, il appela une compagnie pour réserver à son tour une lace sur le vol. Ça n'était pas donner mais le client avait donné carte blanche pour les dépenses. Il tenait à sa fille comme à la prunelle de ses yeux et n'entendait pas la laisser se mettre en danger pour une raison aussi futile qu'une envie d'adolescente de mener sa propre vie en faisant ses propres choix.

Une fois le taxi parti, l'homme grippa sur sa moto. Pas le moyen le plus sûr de se déplacer mais assurement plus rapide qu'une voiture, si facilement coincée dans des embouteillages. Il était certain d'arriver à l'aéroport avant elle.

Qu'elle lui semblait naïve cette petite jeune fille. Cette mission allait être une vraie promenade. Tant que sa "protégée" ne s'embarquait pas dans des "aventures" rocambolesques...  C'était, à son avis, la seule chose qu'il avait à craindre avec une post ado gâtée-pourrie, en pleine rébellion et tentative de fugue.... Son client était sûr qu'après 2 semaines d'escapade, sa fille reviendrait à la raison et à la maison. Quelque chose, dans la façon qu'elle avait eu de carrer les épaules, de saisir sa valise, avait faire éclore dans l'esprit du détective un léger doute à ce sujet.

Advienne que pourra...

6 commentaires:

  1. XD Si j'ai le temps, l'énergie et le courage. Promis. (et que je suis satisfaite de mon histoire, ce qui va être le plus compliqué sûrement. ;) )

    RépondreSupprimer
  2. han !!!!!!!!!! et la suite !!!!!!
    Très bon début qui donne envie de poursuivre sa lecture!

    RépondreSupprimer