Nourrissez ce blog!

Ce petit coin du net se nourrit de vos commentaires. Merci de penser à lui et de me laisser une ou plusieurs bafouilles.

14 juil. 2018

Retour

Vouloir reprendre possession de cet espace,
Vouloir retrouver sa tanière,
Vouloir à nouveau jouer avec les mots,
Ne pas écouter la petite voix qui dit que tout cela est inutile,
Ne pas l'écouter dire que je devrais fermer la porte de ma tanière,
Et revenir,
Pour le plaisir,
Par envie,
Parce que ça me manque,
Parce que tout simplement j'aime écrire,
Même si c'est inutile,
Même si c'est sans talent,
Être de retour,
Ici,
Chez moi.

Petit poisson

Petit poisson au fond de l'eau
nage nage comme il faut
Petit poisson  au fond de l'eau
essaie de ne pas paraître idiot
Petit poisson au fond de l'eau
se cache des gros costauds
Petit poisson au fond de l'eau
a peur pour sa petite peau
Petit poisson au fond de l'eau
voudrait rester incognito
Petit poisson au fond de l'eau
aim'rait changer son cerveau
Petit poisson au fond de l'eau

15 mai 2017

Défi Green Blog : Le seitan maison!

Aujourd'hui, on va parler bouffe! On va parler Seitan!

J'en vois quelqu'un.e.s au fond qui sont perplexes en mode "kezako encore ce truc là?"

Alors le seitan, c'est un subtitut de viande. Dis comme ça c'est pas très vendeur mais je t'assure c'est vachement bon.

Comment j'en suis arrivée à faire mon seitan? Ben déjà, je voulais diminuer ma conso de viande. Sauf que je vis avec des viandards. Alors c'est pas toujours très rigolo de les voir manger de la viande et de rien avoir à la place.
Au début, j'achetais mon seitan. Seulement l'offre est assez limitée. Note il est bon le seitan que j'achetais hein! Mais, bon, à peine une livraison par mois... c'pas bien pratique quoi...

Et puis on m'a dis que c'était assez économique de se faire SON seitan maison. Et puis j'ai lu que c'était pas très compliqué à faire.

Alors un jour, j'ai franchi le pas, j'ai investi dans le Kaizen sur l'alimentation végé/végan (KAIZEN 120 recettes végétariennes. HS n°4) et hop, test de la recette.

Plus exactement, test d'une des 2 recettes du magazine hein...

Alors de quoi a t on besoin quand on veux faire du seitan maison?

Alors pour 700g environ de seitan, on a besoin :

de 150g de gluten

de 50g de poudre d'amandes

de 30g d'arrowroot

de 30g de levure maltée

d'une cuillère à soupe d'huile d'olive

de 100mL + 2 CS de tamari (bon moi je m'embête pas je mets de la sauce soja en fait à la place)

de 2.5L de bouillon aux légumes (pour faire cuire tes boulettes de seitan à la fin)

3 CS de farine de blé (Ils disent T80 mais bon, la T65 ça marche très bien)

Epices au choix

Première question : C'est quoi le gluten, l'arrowroot et la levure maltée et surtout, où on en trouve?
Le gluten c'est du gluten de blé, l'arrowroot c'est une sorte de fécule et ces 3 ingrédients, moi je les trouve dans l'épicerie bio du coin.

Niveau ustensiles : un grand bol, une balance de cuisine, une cuillère à soupe, une cuillère en bois, un verre doseur (qui va jusqu'à 33cL au moins).


Alors..... ça y est on se lance!

Donc on va commencer par mélanger, dans le grand bol, tous les ingrédients secs : gluten, arrowroot, poudre d'amande et levure maltée.
En parallèle on prépare aussi le bouillon (on balance des bouillons cubes légumes dans 2.5L de flotte chaude)







Ensuite, on va mélanger, dans le verre doseur, 250mL de bouillon, la cuillère d'huile d'olive et les 2 cuillères de tamari/sauce soja.
On verse le tout sur notre mélange sec et on mélange vaguement à la cuillère de bois pour obtenir une texture irrégulière. (en général c'est là que je flippe parce que j'ai toujours l'impression que j'ai pas mis assez de liquide.)
Ca donne ça, en gros :





Et on laisse reposer 15 min. (ah bah ça tombe bien je suis à la bourre sur le MOOC Fantasy moi)

Ensuite on revient et on pétrit le mélange pendant 5 à 10 min. Ca donne une sensation de texture vaguement caoutchouteuse. Je vous promet à la fin c'est très bon. ^^

Quand on a fini de pétrir, on découpe la pâte en morceaux (moi je façonne des boules mais c'est pas obligé) et on farine les morceaux.

ASTUCE : ça gonfle de ouf à la cuisson après, alors prévoyez pas des gros morceaux hein. ;)
ASTUCE 2 : pendant que vous préparez ça, mettez le reste du bouillon + les 100mL de tamari/sauce soja + les épices dans une grande casserole, à feu doux ou moyen pour que ça frémisse.






Une fois que tous vos morceaux sont farinés, PLOUF, dans le bouillon frémissant pour 40 minutes! (Donc le MOOC Fantasy je disais, occupons nous pendant que ça cuit tranquillement)

A la fin des 40min, sortez les boules/morceaux du bouillon (je les mets sur une assiette avec du sopalin. Ca se conserve 2 jours au frigo. Mais sinon ça se congèle très bien aussi!




















Pour le manger, moi je passe mes boulettes à la poêle avec un peu d'huile d'olive, de façon à ce que l'extérieur devienne croustillant. L'intérieur lui reste tout fondant. La texture est particulière, personnellement j'adore. Et même Mystère est conquise! Elle préfère me taxer mes boulettes que manger des saucisses! XD

Hop, un spaghetti boulettes avec des boulettes végétales!
 Et dernière chose : vous pouvez garder votre bouillon pour vous faire un bouillon soupe aux vermicelles! (faut pas gâcher!)


 Voilààààààààà!!!!


Bon appétit!

La prochaine fois, je vous parlerai du test du seitan aux lentilles corail (ça donne une sorte de rôti végétal). Soyez pas trop pressés parce que le test est pas encore fait. ^^

29 avr. 2017

Défi green blog : retour sur.... la cup menstruelle


Bonjour bonjour

Ou plutôt bonsoir..

Ahem..

Donc aujourd'hui, dans le cadre du défi green blog, je vais vous parler d'un sujet intéressant essentiellement les personnes pourvu d'un utérus non ménopausé. (les autres, restez quand même c'est toujours bon d'enrichir son savoir!)

Donc la cup menstruelle déjà, kézako?

Alors, pour celleux qui ne connaissent pas, la cup menstruelle est un petit ustensile en silicone médicale, servant à recueillir le sang menstruel (MENSTRUUUUUUUUE!!!) quand c'est la période.

Qui a dit "le sang menstuquoi????"??

Bon, donc pour celleux qui connaissent pas le terme, menstrue a la même racine lexicale que mensuel. Le sang menstruel c'est donc les pertes sanguines des règles. Mais j'aime pas le terme de "règle" dans ce genre de cas. Donc voilàààà.

Alors oui... je sais... j'en entends hurler au fond que "AAAAHHHHH!!!! C'EST DEGOUTANT!"

alors déjà non, les menstrues ne sont pas dégoutantes, c'est un phénomène physiologique tout à fait naturel et non, le seng n'est pas dégueu.

Cependant! Cependant j'entends bien que chacun.e ne soit pas forcément totalement à l'aise avec son corps, particulièrement avec sa vulve, son utérus et ce qui en sort à intervalle régulier et donc.....

BEN PERSONNE VOUS FORCE  A UTILISER UNE CUP! (oui je sais c'est choquant dis comme ça mais vraiment, les gens... votre corps = vos choix (et pas que sur ce sujet mais je dérive là). Le but de cet article est simplement d'informer sur une POSSIBILITE alternative aux tampons (qui sont pleins de cochonneries que tu te mets sur les muqueuses) et aux serviettes hygiéniques (qui sont aussi plein de cochonneries)

Alors quels sont les atouts de la CUP?

1) SON PRIX :
une cup, c'est environ 10-15euros. Certe, c'est plus cher qu'un paquet de serviettes jetables. MAIS la CUP est réutilisable! Pendant des années! Donc au final, PAR ICI LES PEPETTES! Tu fais des vaches d'économies!

2)LA SANTE :
Une cup, c'est du silicone médical. Donc un produit neutre. Pas de conservateur, pas de parfums, pas de "je sais pas combien de produits cancérigènes.
Et autre avantage par rapport aux tampons : la cup n'assèche pas ton intimité!
La cup utilise un effet (léger) "ventouse" : le sang n'est pas au contact de l'air, donc il ne se dégrade pas (ou quasi) donc pas de risque (à priori) de choc septique comme ça peut arriver avec des tampons.


3) PAS D'ODEUR


Ben oui, puisque pas d'oxygène en contact continu avec le sang, pas d'oxydation de celui ci et donc pas d'odeur de vieux sang. CQFD (puisque vos pertes restent dans votre vagin, dans la cup)




4)CA RESTE EN PLACE 12H!!!!!!

Alors je sais pas vous, mais moi, changer de tampon ou de serviette jetables toutes les 4-6h j'aime pas. C'est chiant, faut avoir des toilettes à proximité immédiate, t'es toujours un peu gênée (même quand tu sais que bon sang, t'as pas à avoir honte et à te cacher) de sortir ton attirail de ton sac, que tu planques ta serviette dans ta paume de mains avant de la glisser le plus discrètement possible dans ta poche tout en zieutant que Paul Henry ou Marie Yvonne tes collègues ne t'ont pas grillé.
Avec la cup : FINITO CES EMBROUILLES!!!! Tu vides et rinces et mets ta cup le matin pépouze chez toi. Tu vis ta vis la journée, peinarde. Tu vides, rinces, replace ta cup le soir chez toi une fois rentrée.
C'est un CONFORT DE VIE DE OUF!!!!!




5) TON PERINEE PENSE A TON PERINEE

Ta cup va, naturellement, sans que tu y penses, muscler (un peu) et préserver donc la santé de ton périnée. Et ça c'est cool. Surtout si tu as déjà accouché par voie basse.
Alors NON ça remplace pas une rééducation du périnée hein, jeune mère. (fais ta rééducation. Mais vraiment, je te jure, fais là). Mais qd même, ça aide un peu. Pasque voilà.


Les inconvénients (oui pasqu'il y en a)

1)Faut être à l'aise avec son vagin.

On parle qd même de s'enfoncer une coupe en silicone dans le vagin. Et c'est plus large qu'un tampon. Mais vraiment. Alors faut la plier, puis l'enfoncer, puis faire en sorte qu'elle se déplie CORRECTEMENT (sinon gare aux fuites), etc. Le tout à l'aide de nos petits doigts délicats.
Donc oui, on a tout à fait le droit de pas se sentir top top à l'aise à l'idée de cette gymnastique intime de pas être trop emballé.e par l'idée de la cup. C'pas grave. Au moins tu SAIS que ça existe. ;)

2) Gare aux fuites!

Si ta cup n'est pas bien installée, bien dépliée, attention ça peut fuiter! (testé et pas approuvé par votre serviteuse)(j'invente des mots si je veux). Idem si tu as un flux fort (aka, t'as les chutes du niagara en coloris sirop de framboises dans ton intimité pendant ton cycle) ben c'est possible que ta cup elle tienne pas les 12h. (perso, y a un jour ou deux dans mon cycle ou je SAIS que j'ai intérêt à prévoir une vidange intermédiaire dans la journée, si je veux pas risquer les tâches rouges.)
Pasque oui, mettre une cup mais en devant doubler d'une protection supplémentaire (aka serviette hygiénique) ben tu perds un peu des intérêts de la chose quoi.

3) La cup s'apprivoise

Comprendre : les premirèes fois, ça va peut être pas aller aussi bien que tu pensais. Faut réussir à l'apprivoiser pour bien savoir la mettre correctement.
Sache aussi qu'il y a PLEIIIIIN de modèles différents, et que certaines cup conviendront à certaines morphologies et pas d'autres. Perso j'ai 2 cup, la première n'étant pas agréable d'utilisation et m'ayant presque fait abandonner l'idée de la cup. La 2è m'a réconcilié avec cet ustensile.






Donc si je récapitule : la cup, c'est écono-écolo et bien pour la santé de ton vagin. MAIS ça demande d'être à l'aide avec cette partie de son corps. Ca demande aussi un peu d'entrainement et de connaissance de soi, de son corps et de son cycle.

La cup existe en général en 2 taille : une pour les gen.te.s qui n'ont pas eu de bébé sorti.s par les voirs naturelles, et une pour les gen.te.s qui ont vécu un accouchement par voie basse.

Il y a pleiiin de marque différentes : divacup, fleurcup,... avec des formes similaires, mais un peu différentes, plusieurs coloris (ou pas) (si tu es sensible à cet argument) etc.

Encore une fois, je le redis, il ne s'agit pas de dire UTILISE UNE CUP!!!!!! Mais plutôt d'informer sur cet ustensile encore trop méconnu (même si ça commence à se répandre un peu) afin de permettre aux personnes concernées de faire un choix en connaissance de cause!

Allez promis, un jour je te parlerai serviette hygiénique lavable, ou SHL pour les intimes.

En attendant, keep care
et à bientôt!

(ps : article écrit à 23h33, avec une grosse flemme de relecture donc signalez moi les erreurs d'orthographe et grammaire svp. merci!)