Nourrissez ce blog!

Ce petit coin du net se nourrit de vos commentaires. Merci de penser à lui et de me laisser une ou plusieurs bafouilles.

14 nov. 2013

Les rencontres des VI deuxième édition : j'y étais!

Et c'était bien cool!

Au programme, j'ai débuté avec 6h de route en covoiturage Toulouse/Lyon. J'avais mis des places en vente sur un site de covoiturage. J'en reparlerai dans un prochain article mais c'était bien cool.

Arrivée sur Lyon où j'ai posé mes sacs dans l'appartement accueillant de la famille Geek. ^^ J'ai fait la connaissance de MinipuceGeek et de FistonGeek qui sont mignons tout plein.

On s'est ensuite mis en route, à 5, pour l'AG et la soirée d'accueil. J'ai découvert le métro lyonnais, notamment la partie à crémaillère. ^^
Accueil dans les sourires et les rires, ambiance chaleureuse. On n'était pas forcément hyper nombreux mais c'était vraiment chouette.
J'avoue avoir suivi très nébuleusement l'AG, on va incriminer la fatigue du voyage hein. ;)

Le lendemain, on rentre vraiment dans le vif du sujet avec le débat interactif de la matinée, suivi de non pas un, non pas deux mais bien TROIS ateliers conférence (fin prévue vers 20h.)

Le débat était, comme l'an dernier, très intéressant, permettant de lancer la discussion sur les divergences d'avis et de points de vue des uns et des autres, rires et témoignages divers au programme. Le tout sur le thème de la coparentalité. (ce que ça représente pour nous, dans le couple, dans la famille, avec les institutions.)

Après une pause repas, on a réussi à abandonner nos conversations pour aller écouter et interroger Mme Marie-Claude Blanc qui nous a, entre autre, parlé de l'ACEPP, un organisme qui accompagne et aide des projets parentaux, comme des micro-crèches, des ludothèques, qui aide à mettre en place des lieux d'accueil parents-enfants etc.
C'était très intéressant et ça donne des idées. Quand j'aurai le temps, je verrai si il y a moyen de monter un lieu d'accueil parents-enfants près de chez moi, avec possibilité pour les parents de rencontrer des puéricultrices, des spécialistes des enfants etc, pour répondre à leurs questions. (déjà voir si ça intéresserait du monde.) Mais ça sera VRAIMENT pour quand j'aurai le temps là...

On a enchaîné avec une sociologue : Christine Castelain-Meunier. Une femme adorable qui a abordé la répartition des tâches parentales au sein du couple. Certaines oreilles ont peut être doucement sifflé et on a beaucoup ri. On constate que tout le monde n'a pas la même vision de ce que sont les tâches parentales. Ça va de l'organisation de la vie de tous les jours aux choix éducatifs pour moi. Et le père y a toute sa place.
On a reconnu que, si certains pères sont ravis de laisser le boulot à madame, certains au contraire aimeraient bien s'investir plus mais madame a du mal à leur laisser leur place. ;)
Par exemple, j'ai tendance à toujours donner des conseils ou faire une petite remarque à Phil quand il reste seul avec Surprise (style "pas trop de télé hein!?!"). Alors que je SAIS que dans l'autre sens je le vivrais plutôt mal. Je sais qu'il s'occupe bien de son fils. Promis Phil, je vais faire des efforts hein. (mais pas trop de télé quand même mon chéri. ;) XD)

Ensuite, dernière conf' de notre journée "marathon" avec Brigitte Fargas, psychanalyste (freudienne) et psychothérapeute spécialiste de la famille. Ben moi qui ne suis pas du tout convaincue par la psychanalyse, pour ne pas dire que je m'en méfie énormément, j'ai adoré!
On a évoqué les histoires! Celles qu'on raconte aux enfants, comment on choisit les livres à leur lire, pourquoi on leur raconte des mensonges (On a donc abordé l'histoire du gros barbu de Décembre, de façon très rigolote car pleine de métaphores pour cause de petits bouts dans la pièce. XD)
On a d'ailleurs vu les enfants se radiner en masse. Au dire de Mme Fargas, ils sentaient qu'on racontaient des choses et ont donc été "naturellement" attiré par l'atmosphère de la pièce.
Faut dire qu'on a aussi parlé des histoires qu'on ne leur raconte pas : les secrets de famille, des problèmes de grands qu'on préfère leur cacher.
La conclusion (pour les secrets de famille) c'est qu'on n'a bien sûr pas à tout dire à nos enfants, mais qu'il faut répondre à leurs questions, même si c'est pour leur dire "Je sais que tu veux savoir, mais je ne peux pas te répondre aujourd'hui. C'est trop difficile pour moi. Un jour, quand je serai prête, je te répondrai"
Et apparemment ça leur suffit. Bon, je n'ai pas encore eu à tester avec Surprise moi donc je ne peux pas dire si ça marchera avec lui. Mais je trouve ça beau comme principe.

On a fini la journée avec pizza, coteaux de l'Aubance bien frais et charcuterie à tomber (Merci à la famille Vermicel!!!) et on est rentré se coucher. Dodo à... Minuit! (C'est chouette mais pas reposant les Rencontres 2.0, faut être honnête. XD)

Le lendemain, on a rattaqué à 9h30 (duuuur!!! Vive le café!) avec Jean-Pierre Lepri et son cheval de bataille : "Pourquoi éduquer?" et la question subsidiaire "N'est il pas possible de faire autrement?"
En effet, pour lui (mais il juge pas hein. XD) l'école est une sorte de prison, plus ou moins dorée. L'éducation implique un rapport de force, avec un dominant (l'éducateur) et un dominé (l'éduqué). Son intervention fait beaucoup réfléchir et soulève des questions intéressantes. J'étais loin d'être d'accord sur tout. Je pense notamment qu'avec la société actuelle, il est impossible de se passer de l'école. Mais peut être que je me trompe? Bref, une conf' qui a soulevé plein de questions et qui fait beaucoup réfléchir.

Et après ça, c'était la fin du w-e lyonnais pour moi. J'ai encore discuté gaiement avec les copines, j'ai dit au revoir et je suis partie reprendre mes affaires.

Le retour fut aussi joyeux que l'aller grâce au covoiturage. (même si le début fut très calme, le w-e de tout le monde avait été fatiguant manifestement. ^^)

En conclusion : encore une super ambiance, des pitchouns qui s'amusent comme des fous, des ateliers-débats super intéressants, plein de discussions plus ou moins sérieuses avec les copines, des achats de livres, de la bonne bouffe, des rencontres humaines et enrichissantes. Et cette année, on avait plus d'hommes que l'an passé. Si si, ils étaient au moins 3 ou 4! (contrairement à l'an dernier ou MrSouricette avait tenu le cap tout seul.)

Maintenant, YAPUKA organiser les prochaines rencontres... à Toulouse cette fois!

Et un gros bisous à toute la clique des VI : La famille geek, la famille Déjantée, la famille Vermicel, Mère Lacunaire, Greenwitch, Chocophile, et toutes les autres et tous les autres. Toutes mes excuses j'ai pas une top mémoire des noms. ^^'